Actualités

Partager sur :

[REX] Une résidence en bois pour les étudiants de l'ENSTIB d'Épinal

30 juin 2022 360°
Vue 584 fois

“La Colloc” est la nouvelle résidence étudiante de l’École Nationale Supérieure des Technologies et industries du Bois d’Epinal, qui sera livrée en septembre 2022. Ce projet fait le lien entre de nombreux thèmes de la transition du secteur du bâtiment, dont la construction bas carbone, le recours aux matériaux biosourcés, la formation des professionnels et l’accessibilité des logements. Retour d’expérience avec François Duchaine, président de la société Les Constructeurs de Bois, spécialiste de la promotion et construction de bâtiments traditionnels et à ossature bois. Ce cas sera présenté lors de l’édition 2022 du colloque Build & Connect, en novembre prochain.

 

Nous ne le répéterons jamais assez : le secteur du bâtiment représente 23% des émissions de gaz à effet de serre et 43% des consommations énergétiques annuelles en France (source : le ministère de l’Ecologie) ainsi que 46 millions de déchets par an (source : le ministère de l’Ecologie). Face à ce constat, il est urgent de revoir nos façons de construire pour aller vers un modèle plus sobre et bas carbone. Les réglementations françaises intègrent de plus en plus ces enjeux, à l’image de la RE 2020. 

Le rôle des filières biosourcées

De la paille à la terre crue, en passant par le bois et le chanvre : les matériaux biosourcés présentent de nombreux atouts pour construire des bâtiments plus vertueux. Ces matériaux permettent également de soutenir l’ancrage territorial du secteur du bâtiment. En effet, ces ressources sont présentes au niveau local. Leur usage s’inscrit ainsi dans des dynamiques d’économie circulaire et leur développement encourage la création d'emplois dans les régions. En France, nous pouvons notamment compter sur la paille, le chanvre et le bois. 

 

L’essor des filières biosourcées soulève l’enjeu de la formation des professionnels du bâtiment à ces matériaux et aux techniques de mise en œuvre associées. Il s’agit également de sensibiliser aux vertus des biosourcés. Il est notamment essentiel d’intégrer les apprentis et les étudiants du secteur dans les projets de construction. 

La nouvelle résidence étudiante de l’ENSTIB

La construction de “La Colloc”, la nouvelle résidence étudiante de l’École Nationale Supérieure des Technologies et industries du Bois d’Epinal (ENSTIB), s’inscrit dans une opération d’aménagement d’un éco-quartier sur une friche industrielle d’Epinal. La quasi-totalité du projet global a été réalisé par Les Constructeurs du Bois (sauf la partie architecture). L’entreprise développe en effet un modèle d’éco-quartier nommé Eco’City, qui répond à une charte précise. Le projet vise notamment à mettre en place une mixité des fonctions : résidentiel, services, commerces.

 

“La Colloc” comprend 55 studios indépendants répartis sur trois étages. Chaque étage est composé de deux collocations, qui comprennent des espaces de vie en communauté (cuisine et salle à manger communes et espaces de coworking). « L’idée était de favoriser des lieux d’échanges et de convivialité tout en garantissant des espaces privés à chaque étudiant », explique François Duchaine. Le bâtiment sera livré en septembre 2022.

Un bâtiment en ossature 100% bois

“La Colloc” est un véritable démonstrateur de la construction bois. « Nous avons utilisé le plus de bois possible pour construire le bâtiment » confirme François Duchaine. Ainsi, l’ossature a été entièrement réalisée en bois. Les planchers y sont particulièrement innovants. Les porteurs du projet ont utilisé des planchers Kaïdobôh®, développés par une entreprise locale.Ce produit repose sur un assemblage de planches bois brut grâce à des chevilles en hêtre, ce qui permet de se passer de colle.

 

« Nous nous sommes approvisionnés en matériaux locaux » précise François Duchaine. « Une grande partie du bois provient des Vosges. » Les Constructeurs du Bois ont d’ailleurs choisi de mettre à l’honneur le bois local dans la façon même de construire le bâtiment : chaque étage a été conçu avec une essence différente. Des panneaux explicatifs accompagneront ce parti-pris.

Un montage juridico-économique spécifique

Les Constructeurs du Bois ont fait le choix de monter un modèle juridico-économique particulièrement adapté au projet : ils ont fait appel aux anciens de l’ENSTIB. « Nous souhaitions avoir un bâtiment qui pourrait devenir la propriété de l’association des anciens élèves », explique François Duchaine. Ainsi, l’immeuble appartient à l’entité SAS “La Colloc”, détenue par environ 80 anciens élèves. « Nous avons réussi à fédérer les anciens élèves dans ce projet, » se réjouit le président des Constructeurs du Bois. « La SAS compte même une salariée ! »

Faire du logement étudiant, un défi

Le bâtiment étant destiné à des étudiants de l’ENSTIB, Les Constructeurs du Bois ont choisi de placer ces derniers au cœur du projet afin d’assurer une conception qui répond à leurs besoins et de leur permettre de se former sur le bois par la même occasion. « Nous avons travaillé avec six groupes étudiants d’un master de l’ENSTIB dédié à l’architecture et à la construction bois, » détaille François Duchaine. « Les étudiants ont travaillé sur l’écoquartier dans son ensemble, avec un focus sur la résidence “La Colloc”. Nous avons organisé un concours pour évaluer leurs propositions de conception. » D’ailleurs, une majorité des employés de l’entreprise sont des anciens élèves de l’ENSTIB.

 

Faire rimer construction durable et prix abordable étant un enjeu central de la transition, la question des loyers est rapidement entrée en compte dans le projet. « Notre projet étant réalisé par des entités privées, nous n’avons pas pu bénéficier d’aides accordées à l’habitat social, », explique François Duchaine. « Par conséquent, les loyers ne sont pas aussi bas que certains logements sociaux. En revanche, au vu des services proposés et de la qualité du cadre de vie, les prix restent tout à fait corrects sur le marché. » En effet, les loyers intègrent l’électricité, le gaz, internet, le ménage, une fourniture de linge et les studios sont entièrement meublés et équipés. De plus, les résidents peuvent bénéficier de vélos électriques en libre service. « Nous avons mis en place un travail de sensibilisation auprès des étudiants pour expliquer notre démarche. »

Un modèle constructif adaptable à de nombreux contextes

S’il n’y avait qu’un seul enseignement à retenir du projet, ce serait le suivant : la construction en bois, c’est possible ! Cela permet de garantir un bon cadre de vie au résident, de s’approvisionner en matériaux locaux et d’avoir des bâtiments avec de meilleures performances environnementales. Cependant, au-delà de ce constat, deux autres enseignements bien spécifiques à ce projet se détachent.

Un type de résidence adaptable selon les publics

Le modèle de résidence étudiante développé par Les Constructeurs du Bois peut se décliner pour d’autres publics, tels que les seniors. « Il est tout à fait possible de reprendre la structure de base pour accueillir des personnes âgées, » témoigne François Duchaine. « Les espaces de coworking deviendraient alors des salles communes de rencontre, de jeux, de repos. » La seule différence de conception importante réside dans la gestion de l’accessibilité pour personnes à mobilité réduite. En effet, “La Colloc” contient 25% de studios adaptés au PMR alors qu’il faudrait atteindre 100% pour une résidence senior.

Un montage transposable à d’autres écoles

Le montage juridico-économique mis en place à “La Colloc” peut être intéressant pour de nombreuses autres écoles qui souhaiteraient mettre en place des résidences étudiantes. « Il y a des grandes écoles dans beaucoup de villes, qui ont peut-être des anciens prêts à investir pour les nouveaux étudiants » confirme François Duchaine. « Rien qu’au niveau d’Epinal, le nouvel hôpital s’est montré intéressé pour loger ses internes dans notre résidence. » La diffusion de ce modèle contribuerait ainsi à améliorer les conditions de logement des étudiants.




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité