Actualités

étude prospective Ademe 2021 étude prospective Ademe 2021
Partager sur :

L'ADEME publie ses 4 scénarios vers la neutralité carbone

14 décembre 2021 360°
Vue 66 fois

L'Agence Nationale de la transition écologique vient de publier la première partie de son grand chantier prospectif « Transition(s) 2050. Choisir maintenant. Agir pour le climat ».

Ce travail de plus de deux ans dépeint quatre chemins cohérents et contrastés pour atteindre la neutralité carbone en France en 2050.

Partant du constat que l'objectif d'atteindre la neutralité carbone en 2050 est aujourd'hui relativement partagé mais que le chemin pour y arriver est encore flou, cette étude ambitionne d'éclairer le débat public sur les choix qui se posent à nous en ce qui concerne les décisions techniques à prendre mais au-delà sur les transformations de la société que ces choix supposent.

Les 4 scénarios étudiés, constitués comme des récits cohérents et globaux, divergent sur diverses dimensions :

- l'apport dans les transformations de la technologie

- l'échelle principale de gouvernance entre décisions territoriales et approches plus nationales.

La manière d'atteindre à l'horizon 2050 la neutralité carbone implique des équilibres différents selon les scénarios entre la variation des émissions et la variation des capacités d'absorption du carbone. De même, la vitesse avec laquelle nous prendrons le tournant de la neutralité n'est pas la même, d'autant que certains scénarios sont dépendant d'avancés technologiques encore à consolider.

Les choix en ce qui concerne les bâtiments.

En matière d'évolution de nos lieux de vies, les scénarios posent différentes hypothèses dépassant largement le cadre technique :

- l'évolution démographique des grandes métropoles vs celles des villes moyennes ou des territoires ruraux.

- l'ampleur de la rénovation du parc existant et notre capacité à agir tant sur le levier du changement d'usage que sur celui de l'intensification de l'usage

- la capacité à intégrer des innovations de ruptures dans la construction et dans la gestion/maintenance des bâtiments. Le recours au numérique

- le choix des matériaux et la capacité d'innovation dans les matériaux existants. La capacité à maitriser l'utilisation des ressources et de recourir à des matériaux renouvelables, recyclés ou réemployés.

- le changement dans nos imaginaires sur notre habitat rêvé, passant de ce qu'on pourrait appeler le rêve américain de la maison individuelle à une forme de sobriété heureuse.

L'intérêt de l'exercice est de proposer des scénarios qui prennent en compte les choix opérés dans un domaine afin d'en tenir compte dans un autre secteur. Un exemple en est l'intensification de l'utilisation de la ressource en bois en tant que source d'énergie qui de ce fait, la rend moins disponible dans le domaine de la construction.

Le début du "feuilleton"

Ce travail n’est que la première partie d’une série de feuilletons qui seront publiés entre janvier et mars 2022. L’ensemble formera alors un tout qui sera remis en perspective au cours du Grand Défi Écologique, événement organisé par l’ADEME les 29 et 30 mars 2022 à Angers. Des études plus sectorielles sont prévues sur l'analyse de l'impact sur quelques filières à enjeux, notamment la construction neuve et les systèmes énergétiques.

Pour aller plus loin

le site dédié

le replay de la conférence de presse

le résumé exécutif

 




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité